Signets et Partage

Télécharger les photos disponibles (7)

Un spectacle de la Compagnie Karyatides (BE) en coproduction avec le Théâtre de Liège (Liège-BE), le Théâtre Jean Arp – Scène conventionnée pour les Arts de la marionnette (Clamart-FR), et le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes (Charleville-Mézières-FR). Réalisé avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service du Théâtre.

D’après l’œuvre de Victor Hugo, Les Misérables

Théâtre d’objet

Adaptation : Compagnie Karyatides

Un spectacle de : Karine Birgé, Marie Delhaye

Mise en scène : Agnès Limbos et Félicie Artaud

Interprétation : Marie Delhaye et Julie Nathan, Naïma Triboulet et Karine Birgé (en alternance)

Collaboration à l’écriture : Françoise Lott

Création sonore : Guillaume Istace

Création lumière : Dimitri Joukovsky

Sculptures : Evandro Serovio

Scénographie : Frédérique De Montblanc

Grandes constructions : Alain Mayor

Petites constructions : Françoise Colpé, Zoé Tenret

Régie : Dimitri Joukovsky, Karl Descarreaux (en alternance)

Illustration, graphisme et tisanes : Antoine Blanquart

Les Misérables
Adultes ados, dès 9 ans

Durée : 75 minutes

Proposer les grands mythes de la littérature sur un petit plateau de théâtre, raconter beaucoup avec peu, tel est le credo de la compagnie Karyatides (Carmen, Madame Bovary). En partant des Misérables, fabuleuse intrigue mélodramatique et métaphysique, policière et sociale, cette version scénique en offre un concentré incroyablement créatif. La transposition se cristallise sur ses figures incontournables: le voleur repenti et bienfaiteur Jean Valjean, l’infortunée Cosette, la désespérée et sacrificielle Fantine, le gamin des rues insurrectionnelles Gavroche et le tourmenté Javert réduit au manteau de sa fonction d’inspecteur.

A la fois narratrices et personnages, les comédiennes racontent, incarnent, prêtent leurs voix aux personnages et insufflent la vie à une galerie de figurines et d´objets. Des statuettes de plâtre et santons aux tailles variées partagent ainsi la scène avec les tableaux et poupées folkloriques détournées. Pour une adaptation hautement poétique du roman français le plus lu au monde.